INGÉNIEUR

Benoit est en constante quête de performance et de technicité. Son double profil navigateur / ingénieur lui permet d’associer sa passion de la navigation à des développements technologiques poussés.

Portrait

Benoit MARIE décroche un double diplôme d’ingénieur aux Arts & Métiers ParisTech et à l’University of Auckland : Master of Engineering Studies  (Yacht Research Unit) en 2011.

Depuis, il mets ses compétences d’ingénieur au service de son projet sportif dans une constante recherche de performance sur les voiliers volants, ainsi que pour certains clients réputés dans l’ingénierie nautique.

Exemples de projets :

Vini Lab

Vini lab c’est un projet qui est né de la rencontre de 3 ingénieurs : Boris Horel Dr en Hydrodynamique navale à l’École Centrale de Nantes, Gautier Destombes ingénieur aux méthodes du Technocentre Airbus à Nantes et Benoît Marie navigant et ingénieur Arts & Métiers.

L’idée est de faire un bateau laboratoire éco-construit pour tester les différentes configurations d’appendices des bateaux de course au large ( Mini 6.50, IMOCA etc.). Le prototype est en cours de fabrication à partir de 90% de pièces et matériaux recyclés, une démarche responsable profondément ancrée dans l’ADN du projet.

 

 

 

 

Moth International

L’ingénieur a travaillé sur l’amélioration de l’asservissement mécanique du foil (transmission de l’information entre le palpeur et le flap du foil avant) pour améliorer sa réactivité et ses performances avec notamment un filtrage du signal mécanique. Un travail est en cours sur l’aérodynamique de la plateforme et du gréement du Moth et des foils à profil morphiques ont été réalisés.

Macif Sailing Team

Équipier de François Gabart, son rôle était de donner des idées d’améliorations des différents bateaux : L’Ultim et le Macif 24 (Diam 24 modifié à foil – plateforme de tests). Ils ont testé une première version de dérive en « T » sous le bateau, l’idée était d’essayer de comprendre l’intérêt de ce type de système et de donner des pistes d’améliorations techniques sur pour le bateau. 

Peacoq 14

Benoît est intervenu pour du conseil sur le concept, l’élaboration du cahier des charges, la définition des solutions innovantes pour un bateau à foil accessible à tous, à deux équipiers, et pour des petits budgets. 

SEAir

Conseil sur le concept des foils du bateau avec David Raison, l’objectif était de rajouter des foils à un bateau existant : le Mini 6.50 #747. 

Beyond the sea

Projet non abouti – Benoît est intervenu sur le projet d’Yves Parlier sur la réflexion du concept en amont de catamaran à foil / kiteboat océanique qui devait réutiliser la structure du Class America néo-zélandais AC72 de 2013.

Projet Mini 6.50 - Mini Transat 2013

Optimisation du plan de voilure, suite à l’étude statistique des conditions météorologiques de la course. Un élément clé qui lui a permis de s’imposer en vainqueur au terme d’une étape de 18 jours en solitaire !

 

 

Conception du JP 54 - Absolute Dreamer

Conception 3D du JP 54 : le yacht de croisière de Jean Pierre Dick, dessiné par Guillaume Verdier.

Tauranga, Nouvelle Zélande. 

Mémoire de recherche

Élaboration d’un mémoire de recherche au « Twisted Flow Wind Tunnel » de l’Université d’Auckland « Quel est l’apport de l’épaisseur aux performances d’une voile ? » appliqué au Mini 6.50.